30.3.06

Grève, CPE et dignité nationale



Depuis quelques jours et jusqu'à nouvel ordre, Chic Freak ne publie pas de billet. Parce-que les divertissements sont importants quand la société se porte bien. Mais quand elle va mal, mieux vaut participer à rétablir sa santé. Quand un secteur social a le courage de se lever contre les affronts répétés de la majorité présidentielle à la population, Chic Freak les soutient. Parce-qu'il faut parfois se relever les manches pour assurer sa dignité de vie. Et que se révolter pour rétablir l'équité sociale est une des plus belles traditions françaises.

6 commentaires:

Bertrand a dit…

Pas sûr que les divertissements - a-fortiori, les divertissements intelligents comme ton blog ;-) - ne soient pas importants dans une société malade... Pas sûr non plus qu'elle ne l'était pas déjà avant le CPE... Mais beaucoup de dignité dans ton choix, m'sieur, et tous à la manif mardi prochain ?

Des bises

Waidy a dit…

Par hasard, est-ce que la "nimportequoi touch" ça te dit qqchse ?! Bises

Jean No a dit…

MErci, pour ce petit billet, puis je en faire un copie, vers le blog, anti C.P.E. de l'université d'Angers????

Merci également pour cette leçon d'humilité, et j'espère que bientot, les divertissement pourrons reprendre comme avant dans un contexte sociale plus approprié.

amicalement,

Jean NO

Waidy a dit…

Rem-bour-seeeeeeeeeeeeezzzzzzzzzzzz!

David D. a dit…

Amour, je ne suis pas d'accord avec toi sur le divertisseme lorsque tout va bien, au contraire, a-t-on envie de penser. En Italie, les amuseurs ont du mal à divertir, c'est grave et c'est dommage. Mais ici, à Londres, les anglais se marrent bien en nous regardant. Tant mieux. A mardi à la manif'!

Chic Freak a dit…

Lorsque tout va à peu près bien il est bon de rire de tout, et profiter des plaisirs de la futilité, ce que je fais le mieux. Mais lorsqu'il ya crise sociale, on peut rire du sujet, comme le font les anglais et les Guignols, mais tout le reste ne peut que nous "divertir" du vrai problème à régler, et laisser les hommes au pouvoir faire ce qu'ils veulent... société du spectacle... Rétablissons un équilibre social et économique durable, et nous reviendrons à notre art de vivre.