19.3.06

Mon Eyes Need Sugar du 11 mars à la Scène Bastille



Dîner chez Pascal avec Patrice. Chaleur et intimité. Direction Eyes Need Sugar spécial Londres. Fred et Willy sont mes muses. David me sauve la vie. Vive les übersexuels. Londres ça bouge. Electro péchue hybridées d'autres styles de Jojo de Freq. Tolerance et curiosité anglaise même dans la musique. Montée chaude. Maintenant je peux prendre des photos. Vive les crevettes. Heureux de discuter avec Pierre, Yves et Olivier. Je plane. J'aime beaucoup de monde. Piège de la très jolie salope en rut. Je tombe dedans. Retournez à la case départ. Photo de clubbing = cubisme expressionniste. Boyfriend fait la gueule. On rentre. Café rue Montorgueil. Tout va mieux.

5 commentaires:

Pascal a dit…

des photos, un souvenir de cette soirée où tout à commencer à chavirer; et pourtant nous avons l'air heureux sur ces photos, et nous l'étions. Pourquoi tant de difficultés, de blocages, d'incompréhensions et de mauvaises interprétations ... Tout était clarifié et revoilà de nouveau la chute.
Aujourd'hui le film sur Truman Capote, cela m'a fait bizarre d'aller le voir sans toi ...

Waidy a dit…

Tu voulais pas dire "Fred m'use !". Non ?!
Je t'ai repris le slide... vu que tes photos sont tjrs aussi belles. J'ai hâte de voir les dernières... tu t'en doutes. Biz

Chic Freak a dit…

Pascal, je ne sais pas ce qui s'est passé. On s'est trouvé à partir de samedi dans une spirale de méfiance. Cela arrive. Même si on s'aime beaucoup on ne sait parfois pas s'entendre. Cela n'enlève rien à mon estime pour toi.

David D. a dit…

comprend pas c'truc des übersexuels ... dois être trop conne ...

Chic Freak a dit…

J'ai mis le lien vers le site de ce cher Jeremy qui l'explique bien. En gros c'est de l'hyperviril.