6.3.06

Moyens les Oscars 2006



Brokeback Mountain n'a pas eu tous les oscars qu'il mérite. Meilleur réalisateur Ang Lee et meilleur adaptation, mais rien pour les cowboys. Et le meilleur film a été arraché par le médiocre Collision, sorti des oubliettes depuis peu pour sa sortie en dvd. Felicity Huffman n'obtient pas l'oscar pour son incroyable prestation dansTransamerica.
Heureusement les pingouins français oscarisés donnent le sourire.

2 commentaires:

Crame a dit…

Cette passion que tu nourris pour la montagne de Brokeback m'intrigue.

Chic Freak a dit…

Je comprends que tu sois surpris. J'ai acquis la réputation de n'aimer que les oeuvres transgressives et trash. Ce n'est pas tout à fait exact. Je suis du parti des grandes oeuvres d'art.
Une oeuvre marquante réussit l'exploit de résoudre ce paradoxe : elle contient tous les acquis de la tradition artistique et change (améliore) cette tradition, donc la transgresse. Trop souvent, particulièrement en France, les créateurs privilégient l'une ou l'autre de ces facettes. Les traditionnalistes font la même chose que leurs prédécesseurs et les progressistes vénèrent la nouveauté au détriment de la qualité.
Brokeback Mountain maîtrise à la perfection les instruments du film classique tout en explosant ses valeurs profondes. C'est une bombe sociale dans un étui de luxe.